Je suis

quêteuse de Vérité

et de Conscience.

 

Du cœur des cellules

à l'immensité

de la Création

je marche

pour revoir inlassablement cette perle au creux de moi

BESbswy

qui habite toute chose.

"Je suis ... quêteuse de vérité et de conscience.

Du coeur des cellules
à l'immensité de la Création,
je marche,
pour revoir inlassablement
cette perle au creux de moi
qui habite toute chose"
.

 

 

MON ASPIRATION


   Mon chemin est celui d’une aspiration profonde :

au sacré, à la beauté, à l’équilibre, à la compréhension des lois sur Terre, à la compréhension de l’humain.

  Le silence et la présence à l’instant me rapprochent de cette vérité qu’aucune quête ne peut satisfaire. Le retour au Soi, à l’Essence qui nous habite est nécessaire et sous-tend toute création. De cet endroit, je peux observer l’extérieur changeant et je suis libre, la vie me traverse plus facilement.

 

 

LA CREATIVITE


   Elle s’est d’abord exprimée dix ans par la danse (classique et contemporaine). La pratique de la danse libre et de la danse soufie des derviches tourneurs nourrissent aujourd’hui la qualité d’attention, la conscience du souffle dont j’ai besoin. Ce sont des expressions organiques, proche de l’intelligence du corps, une célébration de la vie en moi.

   L’écriture poétique et la peinture se sont déployées en parallèle vers ma vingtaine.

   Depuis cinq ans, j’ai choisi d’approfondir

la pratique de l’art pictural.  En travail régulier, je vis une restructuration de mon Etre pour plus de liberté, de sens et de joie dans ma vie.  

   Depuis sept ans, j’ai retrouvé l’amour du chant,

il ne me quitte plus.

 

   J'apprécie aujourd'hui de faire communiquer entre eux tous ces arts afin qu'ils se nourrissent les uns les autres et qu'ils donnent à voir, à sentir,

à entendre, une oeuvre aux multiples dimensions.

 


   Devant le grand mystère qu’est la vie, je vous propose mon art. Qu’il vous enchante, vous apaise, vous réveille, vous anime, afin que vous offriez au monde la beauté unique que vous êtes !

 


 

« Laissez la beauté de ce que vous aimez,

devenir ce que vous faites »

Rûmi  - 13ème siècle

BESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswy